Combat de coqs à l’île de la Réunion

Je vous propose de partager l’expérience personnelle que j’ai eu des combats de coq, dans mon île natale. “C’est de la boucherie !” dirons certains. Je ne peux pas nier les pratiques “barbares” de certains pays, régions ou pratiquants, et je ne tiens même pas a en parler; je souhaite juste vous faire part de ma vision sur ce domaine, à travers les combats qui était organisés dans la basse-cour de mon grand-père depuis mon plus jeune âge.

Bien que beaucoup de choses aient changer depuis mon enfance, j’ai assisté récemment a un combat dans cette même basse-cour, armé de mon Nikon D80, et prêt à shooter (sans mauvais jeux de mots).

Les coqs commencent par se chercher, ils se regardent fixement, sous les regards attentifs de leur maître. Cela peut durer plusieurs minutes. (” Quoi!? un deuxième coq dans ma basse-cour?! Toutes ces poulettes sont à moi ! En garde !!!”)

Puis un coq donne le premier coup de bec, le deuxième répond, le combat est réellement engagé.

Un peu comme pour la boxe, les combats sont organisés en “round” ce qui permet aux maîtres de rafraîchir un peu leur coq, mais surtout ils permettent aux animaux de souffler un peu.

Le rythme fou de ces danses endiablées, les coups de becs et des redoutables ergots, commencent à essouffler nos concurrents. L’issue du combat sera déterminée par la fuite d’un des deux coq, ou par l’abandon d’un des maîtres, voyant que son coq est en mauvaise posture. Ils évitent a tout prix la mort du coq. Ils ont en effet beaucoup d’égards pour leur champion : avant le combat, ils enduisent la peau du coq d’un subtil mélange qui l’anesthésie, pour qu’il souffre moins, et recousent leurs blessures à la fin.

“Allez vous deux! le combat est terminé je vous dis, ça suffit !!! Faites-vous un bisou, un gros câlin et tout le monde retourne dans son parc ! et plus vite que ça !”

 

  • Status : Done
  • Purpose : Personal
  • Tools : Nikon D80

3 Responses to “Combat de coqs à l’île de la Réunion”

  1. metin günel

    le coq de combat est un art.Les coqs battant sont des artistes.Je respect le combat avec le reglement mais interdition du combat faite du mal aux coqs parce qu’il n’y plus regle.liberer coqs de combat et faire connaitre le combat aux autre.Bon travaille.

    Reply
  2. pierre

    bonjour moi ossi je suis un passionné de bataye coq et mi trouve que outte banne ti coq lé joli bien ocuppé ben voila

    Reply

Leave a Reply